FEMME DE VALEUR ET LA VIOLENCE SEXUELLE 01
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

FEMMES ET VIOLENCES SEXUELLES

Rhyna MBIKAY DIVIOKA & Prince WINGENGA

 

Le viol constitue l’une des violences sexuelles  outre le mariage forcé, le harcèlement  sexuel, la mutilation sexuelle, etc.

Selon l’organisation mondiale de la santé (OMS) et ses partenaires, la violence à l’égard des femmes reste terriblement omniprésente  et débute très tôt dans la vie de la femme : au cours de sa vie une femme sur trois de 15 à 49 ans est victime de violence physique ou sexuelle ou encore de tentative de viol, parfois même de la part de son partenaire, des membres de famille ou proches. Et peu sont celles qui se prononcent par peur d’être rejetées  ou incomprises.

Prince Wingenga, Expert en droits de l’homme, sociaux  et économique démontre  comment les trois entités principales de la société, à savoir la famille, l’école et l’Eglise, berceaux de l’éducation et de la formation des individus ne sont pas épargnées quant à ce fléaux.

Les familles doivent rester prudentes parce que le diable étant rusé cherche continuellement à tuer, dérober et détruire (jean 10 :10).

Bien que les violences sexuelles concernent aussi les hommes, la femme reste la plus vulnérable, d’où, les parents et éducateurs d’une part, doivent ouvrir l’œil,  protéger et dénoncer dans le cas échéant ces mauvaises pratiques qui portent atteinte et déshumanisent la personne de la femme. Et d’autre part, orienter les victimes des abus sexuelles à une relation d’aide auprès des personnes compétentes en la matière (Psychologue, Médecin, Pasteur).

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Vous édifier encore plus
Du même Orateur